Dans un monde proposant plus de deux millions d'applications mobiles et avec une demande toujours croissante, le développement d'applications mobiles est une étape déterminante et cruciale. Et le rythme auquel elles peuvent être développées est aussi important que de répondre aux principales fonctionnalités qu'elles cherchent à résoudre.

Un modèle classique de développement, waterfall - où un ensemble complet de collecte des besoins est suivi d'une conception détaillée et sur-détaillée, avec développement, test et déploiement par la suite - n'est pas le moyen idéal pour traiter la qualité et la rapidité du développement d'une application mobile. Le prototypage rapide sera une meilleure idée.

Mais qu'est-ce que le prototypage rapide ? C'est lorsque les concepteurs dessinent un cadre approximatif à l'aide de graphiques et de lignes. Le prototypage rapide, d'autre part, est le processus par lequel les concepteurs déposent rapidement dans un tableau le produit sans ses complications, apportent des modifications "sur le terrain" et le projet est ainsi prêt à débuter.

Les entreprises consacrent une quantité considérable de temps et de ressources pour s'assurer qu'une application soit lancée en production sans bugs. Cependant, l'attention portée sur la qualité du code logiciel est minimale.

C'est là que les grandes entreprises faiblissent. La qualité structurelle d'une application est un indicateur de la solidité de l'architecture et du code de l'application, qui ne peut être correctement mesurée que par le bon fonctionnement de l'application.

La vérification du code a été réduite à une simple formalité en supposant que les développeurs ont un niveau qui mérite une confiance implicite en ce qui concerne la qualité du codage. Ainsi, l'application doit être créée selon les meilleures pratiques de codage et respecter les exigences fonctionnelles initiales.

Il est nécessaire de noter que l'expérience d'un développeur - liée à ses années comme codeur - n'est pas toujours un indicateur d'expertise. Indépendamment des témoignages que l'équipe de développement a reçu au cours des années, chaque ligne de code, qui correspond à une demande spécifique dans le cadre du développement, doit faire l'objet de contrôles rigoureux.

Les principaux facteurs à prendre en considération sont les suivants :

En 2016, le terme de "fausse actualité" ou "fake news" est devenu omniprésent. Le nombre de sujets s'y rapportant ont continué à faire les Unes, même sur les résultats de recherche et les plateformes sociales.

Alors que beaucoup voir ces fausses actualités comme un problème issu de Facebook et d'autres sites sociaux, Google est tout aussi responsable de la diffusion de cette désinformation.

The Outline a récemment publié une étude qui a clairement montré que beaucoup d'extraits de Google sont absurdes, trompeurs, incorrects et parfois tout simplement faux. Ce n'est pas la première fois que les algorithmes de recherche de Google provoquent ce genre de situation.

En décembre 2016, si des utilisateurs recherchaient "l'Holocauste a-t-il eu lieu", Google renvoyait un faux article d'un site web néo-nazi intitulé "Les 10 principales raisons pour lesquelles l'Holocauste n'a pas eu lieu".

Ces types d'incidents ont finalement mené Google à annoncer des changements dans son algorithme de recherche qui permettra de lutter contre la diffusion de fausses actualités avec l'ajout d'outils de reporting pour les utilisateurs.

Lorsque vous rechercherez une solution d'hébergement pour la première fois, vous aurez très probablement un oeil posé sur les prix les plus bas. Mais ne vous laissez pas berner. Chaque hébergeur a ses propres façons de proposer ses services. Les serveurs sont aussi variés que les systèmes d'exploitation dans les ordinateurs, et il peut y avoir des solutions plus orientées vers le développement ou l'ecommerce qu'une utilisation générale.

Que vous soyez juste un blogueur ou un entrepreneur qui débute, il y a des choses à identifier quand il s'agit de décider quelle solution d'hébergement vous conviendra le mieux.

Il semble que la prospection téléphonique et les démonstrations de produit aient du vent dans l'aile et de moins de personne ne leur accorde la moindre considération.

Aujourd'hui, il existe de nouvelles approches de vente qui sont plus efficaces car elles n'incluent pas les techniques de vente difficiles que beaucoup d'entre nous ont connu.

Pour réussir, les commerciaux d'aujourd'hui ont maintenant besoin d'un ensemble de compétences supplémentaires et devraient travailler en étroite collaboration avec leur département marketing.

Dans cet article, nous examinerons quatre nouvelles méthodes de vente, et pourquoi elles fonctionnent.

Le eCommerce a récemment évolué en une bête complètement différente.

Des quelques petits succès commerciaux de ses débuts, aujourd'hui c'est le plus grand marché en ligne au monde, Amazon.com génère plus de 135 milliards de dollars par an, les chiffres continuant de grimper.

À mesure que les habitudes d'achat des consommateurs continuent de passer des magasins physiques aux magasins numériques, le commerce électronique est une industrie ue beaucoup espèrent pouvoir croquer à pleines dents ; surtout lorsque vous considérez la faible surcharge indirecte associée à l'exécution d'une boutique en ligne.

Peu importe si vous vous préparez à entrer dans le monde du commerce électronique ou si vous cherchez à étendre vos opérations existantes, vous aurez besoin d'un ensemble impressionnant d'outils.

Voici quatre nouveaux outils eCommerce qui peuvent aider votre entreprise à développer ses ventes en ligne.

C'est un compromis parfait. Le contenu est ce qui permet à une petite entreprise d'étirer ses muscles et de gagner des parts de marché. Bien sûr, cela ne se produit que si les stratégies de contenu sont soigneusement planifiées et exécutées. Il est cependant difficile pour une petite entreprise avec un budget limité de faire face à ces défis. Mais, c'est faisable. Voici trois stratégies pour bien débuter.