Notre liberté en ligne est attaquée de toute part et partout dans le monde.

Certains pourraient dire qu'elle a toujours été visée, et aujourd'hui, nous sommes juste un peu plus conscients de ce qui ce pratiquait déjà auparavant. Mais la dure réalité est que, en 2016, il y a peu de pays où les gens peuvent se connecter à Internet sans craindre que leur activité ne soit surveillée ou même censurée par leur gouvernement.

Demandez aux gens dans la rue aujourd'hui si vous pouvez vous rendre en ligne et être certain de ne pas subir une atteinte à votre vie privée. Si vous aviez posé la même question il y a cinq ans, la plupart des gens n'auraient pas dit la même chose. À l'époque, la majorité des gens pensait que cette atteinte n'était à l'initiative que de quelques régimes autoritaires qui surveillaient l'activité en ligne de leurs citoyens. La Chine l'a fait bien sûr; L'Iran, naturellement; la Biélorussie, oui bien sûr.

Publié dans news