La violente condamnation de Heetch, le 2 mars dernier devait laisser l’entreprise, ses 60 salariés et sa communauté de quelques 30 000 drivers occasionnels et 500 000 utilisateurs sur le carreau. Marque emblématique auprès des jeunes noctambules, des acteurs de la nuit, mais aussi de l’économie collaborative, Heetch, son équipe et ses fondateurs n’ont pourtant qu’un seul objectif : rendre la nuit plus accessible et proposer des solutions de mobilité plus conviviales, humaines et adaptées aux attentes des jeunes, notamment de banlieue.

Publié dans Communiqués de presse