Le Dark Data, en dépit de son nom sinistre et dramatique, se rapporte simplement aux données collectées dans le cadre d'activités commerciales typiques, telles que les données stockées dans les dossiers des clients et des transactions passés, et ne sont pas utiles pour d'autres raisons.

C'est ainsi que la plupart des données collectées par des dispositifs internes et externes et qui ne sont jamais analysées, "s'éteignent" ou deviennent des Dark Data.

Publié dans news