Aujourd'hui, 86% des Français s'informent sur internet avant de se rendre en magasin. Un comportement induit par l'essor des sites de e-commerce, des réseaux sociaux, des smartphones... Pour maintenir ou doper votre commerce, une stratégie de vente intégrant de multiples canaux s'impose. Quelques idées et cas concrets pour valoriser la vente en ligne et enrichir l'expérience d'achat de vos clients.

 

 

Si la croissance du e-commerce est toujours à deux chiffres dans une année marquée par la crise, on assiste quand même à une érosion du panier moyen. Parallèlement deux phénomènes émergent : les cyberacheteurs achètent de plus en plus sur des places de marché et avec leur smartphone ou leur tablette.

 

À partir du 13 juin  2014, les e-commerçants devront mettre en application les obligations imposées par la loi Consommation (loi Hamon). Cette loi vise à mieux encadrer le e-commerce à l'échelle européenne afin de sécuriser et donc de favoriser les achats en ligne dans l'espace communautaire. En voici les grandes lignes...

Les lignes directrices de votre projet

Business plan
À l'instar de la création d'une boutique physique ou d'une entreprise, la création d'une e-boutique exige la rédaction d'un business plan afin de formaliser votre projet et vos idées, préciser vos ressources et vos besoins (techniques et financements), définir vos cibles, votre positionnement, vos objectifs, votre organisation, etc.

Étude comparative (benchmark) de sites "concurrents" ou comparables
-Quelle est la concurrence sur internet ?
-Quels choix ergonomiques, technologiques et marketing ont-ils été faits ?
-Qui en sont les acteurs ?
-Quels services proposent-ils ? (livraison gratuite, SAV, échanges...)

N'hésitez pas à vous inspirer d'activités éloignées de la vôtre pour répondre à une problématique qui vous est spécifique (ex : activité saisonnière).