vendredi, 12 janvier 2018 07:53

Quelles sont les stratégies Black Hat de renforcement de liens ?

Ce n'est pas un secret que le link building est l'une des compétences les plus essentielles dans l'ensemble de la discipline SEO. Maîtriser le processus de construction de liens sur le web est l'aboutissement d'une variété de capacités : la maîtrise du contenu, le réseautage, les ventes, le marketing digital, la psychologie, et plus encore.

Même si cela ressemble à un défi, le link building est un must pour générer du trafic. De part sa nature, le link building est un défi à lui seul, raison pour laquelle de nombreux éditeurs optent pour des tactiques Black Hat.
Avant d'explorer quelles sont les stratégies Black Hat de link building Black, prenons un moment pour présenter de quoi il s'agit.


Le link building dans une perspective de SEO Black Hat

Le terme "Black Hat" fait référence aux clichés de films où les gentils portaient du blanc et les méchants du noir.

Suivant cette logique, le link building de type Black Hat est le processus de création de liens avec la seule intention de duper les algorithmes de Google pour obtenir un meilleur classement.
Ces liens sont souvent spammy et mènent vers des pages qui ne sont clairement pas optimisées pour les utilisateurs; ils existent strictement pour tirer parti du poids du lien pour aider au classement de la page.

Une stratégie Black Hat de netlinking va à l'encontre des règles établies par Google. Cela signifie que l'exploitation en dehors des directives de Google peut facilement pénaliser votre site, le rétrograder ou l'exclure carrément des SERPs. La punition dépend de l'infraction, mais sont toutes à éviter pour ceux qui cherchent à construire une existence en ligne sur du long terme. Sur ces bases, explorons les stratégies courantes link building Black Hat qui vous exposent aux sanctions de Google.

 

Alors que l'essence même du SEO Black Hat cherche de nouvelles façons de "déjouer le système", il existe une variété de tactiques de construction de liens peu recommandables qui peuvent amener votre site a être pénalisé par Google :


1. Commentaires sur les blogs

Les commentaires de type Black Hat déposés sur les blogs consistent à crééer en masse des commentaires avec des liens pointant vers des sites de content spinning. Les commentaires ont tendance à ajouter une valeur nulle à la conversation globale et sont souvent affichés sur des sites qui n'ont pas de modérateurs. Ils sont généralement faciles à repérer car il y a souvent des tas d'autres commentaires du même genre qui sont également déposés au même endroit.


2. Liens Wiki

Il y a quelques années, une tactique populaire de construction de liens Black Hat consistait à utiliser un logiciel qui créerait des pages sur des sites wiki avec des liens pointant vers une page Web.
Généralement, les pages créées par ces plateformes étaient souvent de mauvaise qualité et n'étaient entretenues par personne, ce qui signifiait qu'elles consistaient simplement en du content spinning rapidement détectable par Google.


3. Bookmarks

Les bookmarks sont considérés comme des liens sur des sites Web comme Reddit ou Stumbleupon qui permettent aux gens d'afficher un lien avec une courte description. Bien qu'il n'y ait rien de mal à cela en général, les spécialistes du Black Hat ont utilisé des outils numériques pour générer des quantités massives de bookmarks à publier sur toutes sortes de sites de bookmarking; pas seulement les plus réputés.
En raison de la nature des sites sur lesquels ces bookmarks ont été publiés, les propriétaires des sites finissaient généralement par en payer le prix.


4. Liens payants

Durant l'âge d'or du Black Hat (et aujourd'hui encore, mais dans une moindre mesure), il existait des tas de sites dédiés à la vente de liens en fonction de leur PageRank. Beaucoup de ces sites fonctionnaient sous un format d'enchères, avec les meilleurs liens allant au plus offrant.

Ces jours-ci, Google s'attache à une étude approfondie à l'identification et la dévaluation des liens payants.
Si vous achetez un lien sur un site aujourd'hui, assurez-vous qu'il possède un tag "nofollow" pour informer Google que vous n'essayez pas d'augmenter votre classement grâce à cette méthode.


5. Liens dans un profil utilisateur de forum

Cette méthode exploite le logiciel pour créer différents faux comptes sur une myriade de forums tout en plaçant des liens vers le site Web de l'utilisateur dans la description du profil.
Ces comptes sont un moyen extrêmement facile et efficace de générer des milliers de backlinks. Aujourd'hui, cependant, Google indexe rarement ces types de liens et a établi une méthode pour déprécier leur valeur.


6. Liens de profil "Web 2.0"

Le terme de "Web 2.0" est utilisé pour caractériser les sites qui permettent aux utilisateurs de créer de nouvelles pages avec des URL uniques.
C'est essentiellement la même tactique utilisée dans la construction de liens sur des forums en utilisant seulement des destinations plus réputées.

Bien qu'il n'y ait rien de mal à le faire naturellement, lorsque des centaines ou des milliers de faux comptes sont créés pour créer des liens, Google a tendance à le remarquer.


Les conséquences d'une stratégie Black Hat pour le renforcement de liens

Si votre marque est reconnue coupable d'avoir enfreint les consignes de Google aux webmasters, vous risquez d'être pénalisé par le moteur de recherche. La gravité de la transgression finira par dicter la sévérité de la punition. Ces pénalités pourraient durer quelques semaines, quelques mois ou jusqu'à ce que le problème soit corrigé. Il est important de retenir ses règles, car dans le pire des cas, votre site pourrait même être banni du moteur de recherche Google à vie.

En fin de compte, les méthodes Black Hat de construction de liens ne payent généralement pas. Le risque dépasse de loin la récompense; surtout si vous essayez de construire une vraie entreprise en ligne et sur du long terme. Si vous essayez de créer une marque réputée, respectez les meilleures pratiques d'aujourd'hui en matière de création de liens et continuez d'optimiser vos contenus.

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.