jeudi, 28 décembre 2017 07:30

Comment choisir un sujet d'email et améliorer l'efficacité d'une campagne marketing

La création du sujet d'un email promotionnel est l'un des éléments les plus importants pour la réussite de votre campagne. Vous avez peut-être une offre exceptionnelle à partager, mais si le sujet est mauvais, vos destinataires ne l'ouvriront pas. Des enquêtes ont suggéré que 33% des gens décident d'ouvrir un e-mail selon son sujet. C'est un défi de trouver un titre qui engagera vos clients et leur donnera envie d'en savoir plus.

Bien qu'on nous ait dit de ne jamais juger un livre par sa couverture, la réalité est que nous le faisons. Alors voici quelques conseils sur la façon de faire ressortir votre e-mail des 105 milliards envoyés chaque jour.

Comprendre votre public

En gros, vous vous posez la question suivante : "qu'est-ce qui touchera mon public ?". Un email intitulé "50% de remise sur vos séjours au ski" provoquera la curiosité des jeunes actifs aisés à l'approche de l'hiver plutôt qu'un simple email intitulé "Offres spéciales pour les vacances !" Ce segment de la population réfléchira à la façon d'égayer la longue période hivernale, et même pour les jeunes actifs aisés, les vacances au ski coûtent cher, alors 50% de remise est forcément synonyme d'une bonne affaire.

Garder le sujet court et doux

Allons droit au but ici : les sujets de moins de 50 caractères ont un taux d'ouverture de 12,5% plus élevé que ceux de 50 caractères ou plus. Cela est dû à un certain nombre de raisons, mais l'une des principales est que les sujets trop longs peuvent être tronqués, en particulier depuis l'avènement des smartphones.

Il est important de se rappeler que le nombre d'emails ouverts sur les appareils mobiles a considérablement augmenté ces dernières années, et certaines enquêtes montrent que 66% des personnes ouvrent leurs e-mails sur des appareils mobiles (dont des tablettes) et 34% sur des ordinateurs. Nous constatons donc que de plus en plus d'entreprises cherchent à limiter leurs sujets à 20 caractères maximums, ce qui constitue le point de césure sur la plupart des appareils mobiles.

Cela est évidemment plus difficile de faire passer un message dans une limite de caractères aussi courte.

Personnaliser le sujet

Utiliser le nom d'un destinataire dans le titre de l'email n'est tout simplement pas suffisant. Bien que l'affichage des noms soit toujours efficace, augmentant les taux d'ouverture de 20% par rapport à des sujets sans nom, beaucoup d'entreprises suivent une autre tendance. Laquelle ?

En adaptant le sujet à leur emplacement, leurs intérêts et les produits qu'ils ont utilisés auparavant. Mélangez cela avec des techniques de remarketing sur un produit que le client a regardé auparavant et vous disposerez d'une combinaison puissante. Vous l'avez sûrement déjà remarqué, des emails surviennent dans nos messageries en fonction de nos déplacements sur le Web.

Mettre un temps limité ou un stock réduit sur un produit peut être aussi un moyen assez puissant pour attirer l'attention de votre client. Des études indiquent que des sujets d'emails avec un message d'urgence ou d'exclusivité ont un taux d'ouverture de 22% plus élevé que tout autre courrier électronique.

Faire des tests

Pour réussir, il faut tester l'efficacité des sujets en permanence, il n'y aura pas mieux pour déterminer quel titre de courrier électronique fonctionne le mieux. C'est une démarche  assez simple où vous envoyez deux e-mails aux mêmes segments et voir lequel des deux a le taux d'ouverture le plus élevé.

Humanité et humour

Un exemple : un petit mot du PDG d'une entreprise qui dit merci pour une année réussie contribue grandement à favoriser de bonnes relations avec ses clients. Premièrement, il ne s'agit pas de vendre un produit - pas directement en tout cas - mais simplement d'un geste de bonne volonté de la part de la marque. Dispenser un peu d'humour ne fait jamais de mal non plus.

Derniers mots

Les sujets de vos emails marketing sont difficiles à définir, mais si vous suivez ces conseils, vous contribuerez grandement à augmenter vos taux d'ouverture. Le défi consiste à faire passer un message qui touchera la sensibilité du lecteur. Quoi que vous fassiez, N'ECRIVEZ PAS EN CAPITALES ou avec trop de ponctuations, votre message pourrait être considéré comme spam.

Version AMP de l'article

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Sébastien Foulon mardi, 30 janvier 2018 15:15 Posté par Sébastien Foulon

    Très complet comme article. Je pense qu'en raison de la grande quantité d’emails marketing que reçoit un Internaute dans sa boîte de messagerie, un commerçant doit élaborer des emails qui soient séduisants et qui contiennent des informations intéressantes. L’email professionnel et commercial (BtoC ou BtoB) se distingue donc de l’email de particulier à particulier par sa conception et sa finalité.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.