mercredi, 06 décembre 2017 06:52

4 façons d'optimiser vos taux de conversion en 2018

Écrit par
Publié dans news

Saviez-vous que la plupart des éditeurs de sites Web croient avoir un problème de trafic ? En fait, ils ont un problème d'optimisation de la conversion.

Les marques ont tendance à dépenser près de 100€ par client, en moyenne, mais seulement 1€ pour les convertir. Les faibles taux de conversion peuvent être très frustrants et contrecarrer les objectifs de votre site Web.

Au milieu d'une concurrence effrénée pour chaque secteur sur Internet, il devient de plus en plus délicat et difficile pour les marques d'optimiser leurs taux de conversion. Ce n'est qu'en adoptant les meilleures pratiques d'optimisation des taux de conversion (CRO) et en les associant intelligemment aux dernières tendances du monde du marketing digital que les marques peuvent espérer rencontrer le succès.

Dans ce guide, je vais présenter les bases et de nouvelles techniques d'optimisation du taux de conversion.



1. Etudier les problèmes de compatibilité

Si vous n'avez pas encore expérimenté le type d'efficacité de conversion que vous attendiez, il est probable que vos sites Web souffrent de problèmes de compatibilité inter-plateformes. C'est là qu'intervient le besoin de tests multi-plateformes. Ce faisant, vous vous assurez que vous fournissez une interface utilisateur testée du point de vue de l'UX aux utilisateurs finaux. Les bonnes pratiques à retenir sont :

- Comprendre les différences fondamentales dans les directives UI et UX des différentes plateformes.
- Ne testez pas votre site Web avec un seul système d'exploitation ou type d'appareil en tête ; concentrez-vous sur l'évolutivité et la compatibilité.
- Apprenez à comprendre les préférences de votre public cible en vous concentrant sur les plateformes qui constituent au moins 80% du trafic.
- Testez votre contenu Web assez fréquemment pour identifier les problèmes qui se sont glissés depuis la dernière mise à jour de la plateforme.

2. Maîtrisez votre jeu de boutons CTA

Aussi choquant que cela puisse paraître, nombreux sont les sites web se tirent une balle dans le pied quand il s'agit de placer des boutons d'invitation à l'action (CTA). Voici les erreurs les plus souvent commises :

- Aucun bouton d'appel à l'action ; une enquête a révélé que près de 70% des sites Web font cette erreur.
- Des boutons CTA que les utilisateurs ne peuvent pas voir dans les trois secondes ; par exemple, des boutons cachés à la fin de longues pages.
- Un design surchargé avec trop de boutons, provoquant la perte du CTA principal dans ce fouillis général.

Si votre page ne contient pas trop d'éléments de contenu, choisissez un arrière-plan blanc et utilisez un CTA de couleur foncée.

Voici quelques bonnes pratiques à retenir pour optimiser vos CTA.

- Faites des essais avec différentes couleurs et trouvez quelque chose qui se démarque du reste du thème, sans le faire paraître laid.
- Positionnez votre bouton CTA au dessus du pli ; évitez de le placer à proximité d'autres liens, boutons, etc.
- Faites des essais avec des boutons animés HTML5 et CSS3 pour rendre les boutons CTA de votre site Web différents de ceux des concurrents.

3. Personnalisation des expériences Web

Avant toute chose, voici quelques statistiques qui méritent toute notre attention.

- Des CTA personnalisés génèrent des conversions 42% plus élevées que les conversions génériques.
- Plus de 50% des spécialistes du marketing considèrent la personnalisation du contenu comme un élément essentiel de leurs stratégies numériques.
- La personnalisation des actions marketing par email se traduit par une amélioration de 14% du taux de conversion.

La personnalisation est un facteur important de différenciation de la marque pour les marques digitales, et est l'un des leviers à utiliser pour dépasser ses concurrents. À une époque où peu de niches sont encore exploitables, vous devez augmenter votre jeu de personnalisation des contenu pour augmenter les taux de conversion et les ROI des campagnes. Le marketing par email est le point de départ idéal pour vos tactiques de personnalisation, car les retours sur investissement de l'email marketing ont toujours été supérieurs au marketing sur les réseaux sociaux.

Posez des questions pour catégoriser les clients et en ciblant un contenu approprié pour chacune de ses catégories par la suite.

Utilisez l'historique des ventes déjà réalisées, les données démographiques, les sondages d'utilisateurs, etc. pour créer des messages adaptés et les utiliser pour personnaliser votre communication.

Utilisez des outils tels que Intercom.io (B2B), GetVero.com (eCommerce) et SparkPage (B2C) pour configurer le déclenchement d'envoi d'emails selon le comportement, tels que des rappels de réapprovisionnement de produits, en relançant les utilisateurs qui n'ont pas ouvert de session..etc.

4. Tests A / B - La stratégie pour contrecarrer toute panne dans l'optimisation du taux de conversion

En fin de compte, le comportement du consommateur est imprévisible. Malgré vos efforts et une planification quasi scientifique de vos campagnes marketing, le succès pourrait vous échapper. C'est là que les tests A / B vous aident à apprendre de vos erreurs et à comprendre les préférences non définies des consommateurs. La mise en place d'une campagne A / B implique :

- De décider de l'objectif d'une campagne : réduire le taux de rebond, améliorer le taux de clics sur un bouton, etc.
- Décider du calendrier d'une campagne : en fonction de votre trafic mensuel, vous pouvez décider du nombre de jours durant lesquels vous souhaitez que la campagne soit exécutée.
- Création de deux variantes d'un actif Web : qu'il s'agisse d'une page Web complète, d'un bouton CTA ou de tout autre élément de contenu, créez deux variantes (à comparer sur la base des réponses des utilisateurs).
- Automatisez la campagne en utilisant l'un des nombreux outils de test A / B disponibles.

Conclusion

Une fois que le trafic de votre site Web augmente, vous devez vous soucier de le traduire en revenus, et l'optimisation du taux de conversion vous permet de le faire. Les conseils et astuces abordés dans ce guide vous aideront à démarrer et à faire naviguer votre site Web en pilote automatique.

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.