mercredi, 01 mars 2017 09:28

Comment donner un coup de Pep's à votre marque sur les réseaux sociaux

Chaque élément de votre marque sur les médias sociaux est un reflet direct des valeurs de votre entreprise, de sa créativité et de la bonne connaissance de ses fans. Si vos publications sociales sont bâclées, mal informées, ternes ou désengagées, vos fans considèreront votre entreprise de la sorte et ils ne penseront pas du tout à vous. Les messages sur les réseaux sociaux qui ne contiennent pas d'éléments captant l'attention d'un utilisateur, l'incitant à partager ou à mener une action mettent effectivement en péril vos efforts et n'aboutiront qu'à l'échec.

Afin d'obtenir le type d'exposition et d'engagement nécessaires pour une écrasante présence sur les médias sociaux, il y a plusieurs critères à respecter qui sont d'une nécessité absolue. Si vous êtes à la recherche de moyens pour améliorer vos parts sociales, voici cinq composantes d'un post social artistiquement bien conçu.

Être actif, pas passif

Le langage passif n'attire pas les lecteurs. L'utilisation de ce type de langage et la structure des phrases ne doivent pas inspirer ennui et banalité.
Un langage actif est plus excitant et plus spirituel. Tendez à utiliser les meilleures expressions possibles lors de l'élaboration de votre message social.

Si vous n'êtes pas sûr du ton que vous avez adopté, l'Université du Wisconsin-Madison fournit une définition claire :
"Dans une phrase écrite d'une voix active, le sujet de la phrase exécute l'action. Dans une phrase écrite d'une voix passive, le sujet subit l'action."

Si vous ne voyez toujours pas de quoi il en retourne, l'application Hemingway peut vous aider à identifier ces phrases et les éliminer de votre copie.


Partager le contenu que d'autres voudront à leur tour partager

Pour partager du contenu qui impliquera des fans, vous devez d'abord comprendre pourquoi les gens partagent tel ou tel type de contenu. Dans l'ensemble, il existe cinq raisons qui motivent au partage sur les médias sociaux :

  • Offrir de la valeur : les gens aiment partager des informations qu'ils trouvent utiles. Cela peut être quelque chose qui est utile, ingénieux, ou bénéfique pour la vie des gens d'une certaine manière.
  • Pour s'exprimer : Mark Zuckerberg a dit: "Pensez à ce que les gens font sur Facebook aujourd'hui. Ils sont en phase avec leurs amis et leur famille, mais ils construisent également une image et une identité pour eux-mêmes". Partager du contenu qui prend en charge les croyances de votre public et ils seront alors susceptibles de répandre votre message.
  • Pour se connecter : les médias sociaux sont composés de relations et de conversations. Les gens partagent souvent le contenu comme un moyen d'amener les autres à parler d'un certain sujet. Soutenez ceci en partageant les messages qui inspirent le partage.
  • Pour se sentir apprécié : les gens partagent souvent des éléments susceptibles d'attirer des appréciations et des commentaires. Essayez d'écrire quelques messages en remerciant vos fans et ainis voir combien réagissent.
  • Pour afficher son soutien : les nobles causes se propagent à sur les médias sociaux comme des feux de forêts. Il sera bon pour votre marque de créer des posts qui se feront l'écho de causes solidaires. Evitez les sujets controversés, même si parfois la controverse peut être une bonne chose.

 

Images et couleurs

Pour favoriser le partage social, l'image que vous allez associer à votre post est primordiale. Pour les grandes marques, 60% de leurs posts comprennent des images ; cela représente environ 80% de leur engagement.

À l'heure actuelle, la plupart des marques comprennent la puissance des images, mais pour mieux faire, il est important également d'aller un peu plus loin. Par exemple, la couleur joue un rôle psychologique important dans la façon dont les gens perçoivent une image. En effet, près de 90% des individus portent un jugement sur un produit basé sur les couleurs seules. Cela signifie que l'application des bonnes couleurs pourrait avoir des répercussions profondes sur votre présence sociale.

Maintenant que vous avez des images incroyables à partager, postez-les sur Facebook via Instagram. Une étude Buzzsumo basée sur l'étude de plus d'un milliard de messages Facebook a révélé que les images partagées sur Facebook via Instagram reçoivent plus d'engagement que lorsqu'elles sont simplement affichées sur Facebook.


Les Hashtags

Toujours dans le cadre d'une recherche menée par Buzzsumo, il a été également constaté que les messages Facebook qui incluent des hashtags reçoivent moins d'engagement que ceux qui n'en proposent pas.
Alternativement, selon le blog marketing de Pamorama, "les émoticônes reçoivent 33% de commentaires en plus, sont partagés 33% de fois plus souvent, et sont aimés de 57% de plus que les messages Facebook sans émoticônes".

Alors que les hashtags sont très utiles comme outil de découverte sur d'autres réseaux sociaux, ils nuiront à votre présence sur Facebook.

Éveiller la curiosité

George Loewenstein, professeur d'économie et de psychologie, est un expert de premier plan dans le domaine de la curiosité. Ses études ont constaté que la curiosité est déclenchée quand quelque chose :

- Défie les attentes et conteste les hypothèses courantes;
- Révèle une violation informative des connaissances;
- N'est pas exagéré (la curiosité diminue).

On comprendra que partager du contenu qui s'oppose à des points de vue acceptés, qui lève des questions sur des sujets que peu de gens connaissent permet d'engager des discussions plus facilement avec son public.

Conclusion

Oui, c'est presque une approche scientifique qu'il faut mener pour s'assurer une présence sociale réussie. Mais ne vous laissez pas non plus déborder par la partie scientifique. Amusez-vous aussi à créer du contenu qui provoquera des discussions, de l'amusement, c'est surtout ce que vos fans veulent voir. D'ailleurs, par principe, on ne se rend pas sur les réseaux sociaux pour trouver plus triste que soi !

Et vous, quelles sont vos astuces préférées pour piquer la curiosité de vos fans ?

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.