mercredi, 11 janvier 2017 08:36

Social Marketing : les entreprises offrent-elles vraiment à leurs clients ce qu'ils attendent d'elles?

En 2007, Facebook est devenu un outil de communication standard. Ainsi débutait l'ère sociale.

Une décennie plus tard, de nombreuses sociétés n'ont pas encore bénéficié de son impact réel et embrassé le pouvoir des médias sociaux. Oui, elles ont misé sur les médias sociaux pour "pousser" leur marketing au travers d'une diffusion désordonnée et unilatérale de leurs messages de marque. Mais elles ont encore du mal à utiliser leurs plateformes pour se connecter réellement avec leurs clients, leurs clients potentiels et leurs employés. Elles ne parviennent pas à les engager - manquant ainsi l'occasion de les développer judicieusement en Ambassadeurs.

La preuve empirique de cette déconnexion entre ce que les clients veulent des entreprises en ligne et ce qu'elles obtiennent est en fait surprenante : les études les plus récentes révèlent que 7 sur 8 des messages sociaux directs des consommateurs aux entreprises n'obtiennent pas de réponse en moins de trois jours.

Pour prospérer en 2017, les marques doivent être reconnues pour utiliser les médias sociaux pour échanger avec leurs parties prenantes. Les entreprises doivent passer de la simple action de mise en œuvre à une véritable stratégie sociale pour saisir des occasions en ligne impromptues et une personne à la fois, construire une communauté authentique et engagée.

Comment, alors, les entreprises peuvent-elles commencer à saisir ces opportunités individuelles pour construire une solide communauté en ligne d'ambassadeurs de marque? Avant de s'engager tête baissée sur une voie "sociale", prenez le temps de considérer ces trois fondamentaux :


Écoute active et engagement

Aujourd'hui, les entreprises savent diffuser des messages soigneusement conçus pour les consommateurs. Aujourd'hui, ces messages publiés ne sont pas suffisants pour gagner ou fidéliser des vrais fans. Les marques sont maintenant censées s'engager immédiatement avec les gens qui touchent leurs marques en ligne, à la fois les heureux et les déçus. Les gens veulent être entendus. Ils veulent une voix. Pour les plus grandes entreprises, tout commence par une écoute active et un engagement d'humain à humain, une personne à la fois.


Tirer parti de l'économie du témoignage

A l'ère sociale, ce qu'une entreprise peut dire d'elle-même est considéré comme du branding ou un argumentaire de vente. Les consommateurs d'aujourd'hui sont beaucoup plus avertis. Au lieu de compter sur ce que la société dit sur son site Web ou au travers d'une publicité, les clients se fient à des avis objectifs de la part d'autres clients. Le résultat? Des sites comme Yelp et TripAdvisor peuvent faire ou défaire une entreprise. Les meilleures entreprises sont celles qui bénéficient des meilleurs avis de leurs clients. Ignorer ce phénomène c'est offrir sa place à ses concurrents.


Construire une communauté d'ambassadeurs de marque

A l'ère sociale, il en est terminé des méthodes de vente "à l'ancienne", même pour des produits et services proposés au meilleur prix. Dans l'économie d'aujourd'hui, les marques doivent rassembler des clients partageant les mêmes idées, des clients potentiels et des employés au sein d'une même communauté digitale. Dans ces murs virtuels, un sentiment d'appartenance à "un club" doit être créé et entretenu. Les meilleures entreprises du monde adoptent le concept de communauté - et sont en train de générer de l'engagement à l'échelle mondiale.


Pour les entreprises en création, considérez bien ces trois points avant toute action sociale. Les médias sociaux sont à considérer comme un investissement. Il faut passer d'une mentalité transactionnelle à relationnelle avec pour objectif le développement d'une notoriété inégalée pour votre marque et ainsi obtenir en retour, une loyauté inégalée de la part de vos clients.

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.