lundi, 19 décembre 2016 12:30

4 conseils pour développer et dynamiser sa stratégie de contenu

Voici quatre façons dont vous pouvez modifier votre stratégie de marketing de contenu si vous avez besoin de contenus plus rapidement et plus régulièrement. Le problème est que les moteurs de recherche et les systèmes de classement des médias sociaux tendent à promouvoir des contributeurs réguliers tout en demandant simultanément un contenu de meilleure qualité. Voici quatre méthodes utilisées par les créateurs de contenu professionnel qui peuvent vous aider à augmenter votre taux de production de contenu sans en compromettre la qualité.

1. Réutilisez le contenu et personnalisez-le en fonction de vos besoins

Si vous avez du mal avec ce concept ou son assimilation à du plagiat, essayez de combiner de plus petits morceaux de contenu pour créer de plus grandes pièces de contenu. Par exemple, vous pouvez combiner une série d'images et ajoutez vos commentaires.

Il y a beaucoup de posts de blog qui couvrent le même sujet que vous souhaitez couvrir. Vous pouvez choisir les meilleurs éléments d'information qui y sont développés et créer votre propre contenu. Vous pouvez même combiner ces points avec des informations que vous avez prises de livres blancs et eBooks.

Il y a des infographies, des vidéos et des mises à jour sur les médias sociaux qui proposent des informations que vous pouvez réutiliser. Vous pouvez reproduire les sections telles qu'elles sont, ou vous pouvez les compiler dans un document, puis ré-écrire le document lui-même pour s'assurer qu'il n'enfreint aucune règle.

Une façon simple de redéfinir votre contenu est de le syndiquer. Vous pouvez utiliser des systèmes tels que Outbrain afin de syndiquer vos messages.

Quelques exemples:

- Transformez votre webinaire et vos didacticiels vidéo en un article avec une transcription écrite;
- Rassemblez les anciens posts du blog et organisez-les dans un guide ou eBook;
- Utiliser les données précédemment publiées pour créer une étude de cas;
- Créez des diaporamas avec les informations que vous avez déjà publiées;
- Affichez votre contenu visuel sur des plateformes sociales telles que Pinterest.


2. Utiliser le contenu historique

Le goût du public entre les anciens et les nouveaux contenus est très variable. Les gens peuvent ne plus être intéressés par la grossesse de Kim Kardashian mais la raison pour laquelle une sonde spatiale a été lancée vers une comète il y a deux ans.

Il n'est pas nécessaire de reprendre ou réécrire du contenu ancien / historique. Il vaut mieux être en mesure de lui donner une nouvelle perspective.

Par exemple, il y a eu un épisode des Simpson dans lequel Lisa mentionnait Donald Trump comme Président. À l'époque, le commentaire était une blague surréaliste, mais ce contenu "ancien" peut aujourd'hui attirer un bon nombre de visiteurs si il est correctement ré-exploité.

Un contenu perspicace mettra des années à perdre son effet, surtout s'il contient de bons conseils. Effectivement, ce n'est pas parce que le contenu est ancien qu'il est pour autant inutile.

Prenez le temps de comprendre ce que votre public cible veut trouver, et présentez-lui ce contenu historique qui leur conviendra. Dépoussiérez-le si nécessaire, et intégrez-le dans le cadre de votre stratégie de contenu.

Exemples d'utilisation du contenu historique

- Les anciens commentaires des utilisateurs peuvent être réutilisés et traités dans de nouveaux posts;
- Mettre les anciens commentaires, questions et réponses dans une section questions et réponses;
- Reprendre d'anciens posts sur les médias sociaux et en créer de nouveaux;
- Utilisez vos données d'analyse historiques des médias sociaux pour créer des statistiques utilisables;


3. Curation du contenu

Il y a beaucoup d'outils qui curent des informations anciennes et nouvelles, telles que Feedly et Scoop.it, ce qui peut rendre votre contenu redondant. Cependant, on doit supposer que vous agissez pour un public cible très spécifique, ce qui signifie également que vous pouvez recueillir des informations très spécifiques et qui intéresseront votre public cible exclusivement.

Curieusement, vous pouvez être en mesure d'utiliser des outils en ligne et des sites Web tels que Feedly pour trouver des informations que vous pourriez curater.
Commencez par recréer votre propre contenu. Si vous avez un blog, alors la curation est votre meilleure amie. Les posts de blog ont tendance à être perdu dans l'éther après quelques mois.

Après tout, combien de points de vue vos posts rédigés depuis trois ans ont obtenu?

Beaucoup de rédacteurs et de blogueurs ont tendance à curer leurs contenus en fonction du nombre de vues et leur popularité sur les médias sociaux. Par exemple, si sur 30 posts vous remarquez que 5 ont commencé à fonctionner, il peut être utile de les curer dans un autre post à une date ultérieure.

Si votre contenu a un but ou un objectif qui s'est répandu sur une longue période, alors cela peut vous donner une parfaite excuse pour le curer également. Vous pouvez afficher les différents types de contenu que vous avez produits à mesure que votre audience augmente.

Par exemple, si vous créez des bandes dessinées en ligne, vous pouvez montrer vos premiers travaux, alors difficilement construits et montre rleur évolution au fil des ans.

Le site Moz utilise un rouage très simple, le "Top 10" des contenus curés et les affiche de telle manière que ça le rend très intéressant. Non seulement il propose aux gens ce qu'ils ont déjà lu, mais il donne aussi son avis sur le classement. Vous pouvez également le faire avec un module "Les plus populaires".

4. Encourager le contenu généré par l'utilisateur

Le contenu généré par l'utilisateur est très puissant et très dangereux. Par exemple, les médias sociaux sont alimentés par des contenus générés par les utilisateurs et les médias sociaux sont très populaires.
D'autre part, le site FunnyJunk est plein de contenu créé par l' utilisateur et il irrite souvent d'autres créateurs de contenu parce que les gens volent leur contenu pour l'ajouter à FunnyJunk.
Est-ce que cette menace de plagiat peut vous empêcher d'encourager le contenu généré par l'utilisateur? Oui et non.

Oui, à éviter si vous essayez de maintenir un niveau très élevé de qualité en ligne, et si vous souhaitez contrôler totalement les publications de votre site Web.

Non, cela ne vous empêche pas si vous avez lutté contre pendant des années sans succès. Cela ne devrait pas non plus vous décourager si vous êtes prêt à administrer votre site Web très attentivement.

Par exemple, si vous passez 20 heures par semaine à créer du contenu, demandez-vous si vous préférez passer 5 heures en création et 15 heures en modération. Si vous êtes prêt à contrôler les publications, vous pouvez éduquer vos utilisateurs à créer un contenu de meilleure qualité.

Conclusion

Maintenir un niveau de qualité cohérent est la clé des 4 conseils énumérés ci-dessus. Les moteurs de recherche et les systèmes de classement des médias sociaux tiendront compte de votre taux de production et de votre niveau de qualité, mais ils tiendront également compte de la popularité de vos posts en fonction des vues de chaque page, de l'engagement des utilisateurs et du nombre de fois où vos posts sont partagés.

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.