jeudi, 17 novembre 2016 09:43

Dark Data: ces données en Or souvent inexploitées par les entreprises

Le Dark Data, en dépit de son nom sinistre et dramatique, se rapporte simplement aux données collectées dans le cadre d'activités commerciales typiques, telles que les données stockées dans les dossiers des clients et des transactions passés, et ne sont pas utiles pour d'autres raisons.

C'est ainsi que la plupart des données collectées par des dispositifs internes et externes et qui ne sont jamais analysées, "s'éteignent" ou deviennent des Dark Data.


Dans le cas de nombreuses entreprises, ces Dark Data rendent compte de la majorité des données conservées dans un dossier, souvent pour prouver une transaction passée, mais ne servent pas un autre but. Cela peut inclure une grande variété de données sur les clients et les transactions, des informations de paiement, des journaux de transactions, des données de sondage, des courriels, d'anciennes versions de documents, des statistiques internes.

Le point d'intérêt des Dark Data est la même raison pour laquelle elles sont souvent conservées - un potentiel d'utilité et de rentabilité si elles sont correctement analysées et exploitées. Beaucoup de Dark Data considèrent la démographie des clients, les historiques d'achat, les données produit, les façons dont les clients utilisent les produits et les données sur les tendances qui peuvent affecter un marché.

Ces types de données peuvent contribuer à prédire le comportement futur des clients. Plus vous analysez et utilisez correctement ces données, mieux votre entreprise peut comprendre le comportement et les besoins (même futur) des clients.


Comment et pourquoi les Dark Data sont potentiellement ignorées

Beaucoup d'entreprises n'ont pas le personnel ou les capacités pour bien cataloguer, analyser et extraire des Dark Data pour ces utilisations potentielles. L'utilisation de Dark Data implique souvent un investissement initial de la part des entreprises, des nouvelles technologies, des analystes de données qualifiés, ainsi qu'un investissement temps important. Beaucoup d'entreprises ne sont pas convaincues que cet investissement sera utile - alors que les Dark Data s'accumulent, plus l'utilité de ces données sera utile à l'entreprise.

Plusieurs fois, des entreprises ont priorisé des tâches sur des utilisations immédiatement évidentes - cependant, les Dark Data doivent parfois être explorées pour révéler leur véritable potentiel.

Une autre façon dont le potentiel des Dark Data peut être encore inexploité, c'est lorsque la politique de traitement des données est répartie au sein de différents services d'une entreprise. Par exemple, la façon dont un département stocke et analyse les données peut manquer parfois de coordination avec d'autres services. Ce manque de communication peut entraîner une perte de données lorsqu'un département en ignore certaines alors qu'elles pourraient être parfaitement utiles à un autre.

Comme nous l'avons déjà mentionné, les entreprises ont besoin d'une technologie qui récolte les données et les besoins des différents services de l'entreprise, ainsi qu'une politique de traitement harmonieuse. C'est seulement alors que les entreprises pourront commencer à récolter les bénéfices de ces Dark Data inexploitées.


Problèmes potentiels avec les Dark Data

Pourquoi les Dark Data méritent-elles qu'on leur consacre du temps et de l'argent? Non seulement parce que leur potentiel marketing et commercial est important mais aussi parce que le risque d'une mauvaise gestion de celles-ci peut être tout aussi catastrophique.

La sécurisation de ces données est importante puisqu'elles concentrent l'ensemble de l'historique des transactions réalisées par les clients de l'entreprise (on parle bien de données personnelles et de coordonnées bancaires). Sans des mesures appropriées, elles sont souvent vulnérables.

En plus de ces risques évidents, certains types de données tels que l'information financière et les données personnelles sont souvent assujetties à une réglementation. Laisser ces données à la disposition de pirates pourrait engager la responsabilité juridique et financière de l'entreprise.

Ces informations concernant les pratiques commerciales, les partenariats et les avantages concurrentiels peuvent être grassement exploités par des entreprises concurrentes - encore une fois, ces données sont potentiellement précieuses et intéressantes pour les hackers. Ainsi donc, l'idée même d'une violation de ces données aura une incidence sur la réputation de votre entreprise.

En plus de problèmes de sécurité, le volume des Dark Data peut rapidement devenir très important, c'est encore une autre bonne raison de les trier, les catégoriser.. Dans l'intervalle, ce problème peut être atténué par des pratiques de sauvegarde appropriées - comme celles qui ne reproduiront pas des données non pertinentes.


Atténuer le casse-tête lié au traitement des Dark Data

Les Dark Data peuvent être gérées de manière à en faciliter l'utilisation lorsque l'occasion se présente. Cela permettra d'atténuer à la fois les risques ainsi que les coûts de stockage d'énormes quantités de données brutes.


Supprimer les données périmées:

Débarrassez-vous des données devenues vraiment obsolètes. Le but ici est de structurer le corps des données, il sera donc plus facile d'utiliser ou d'organiser les données au fil du temps. Des données obsolètes peuvent créer un fardeau et nécessitent un espace supplémentaire sur un serveur. Une méthode d'élimination appropriée est également primordiale, surtout une fois les données triées lorsqu'elles sont considérées comme non pertinentes.


Audit des données:

Un audit régulier des données permettra de ralentir une accumulation de nouvelles données non triées. Ces audits représentent la majeure partie du travail nécessaire pour traiter correctement les Dark Data.


Sauvegardes:

Alors que les sauvegardes sont une mesure nécessaire pour la sécurité, les méthodes de sauvegarde traditionnelles peuvent rendre le problème encore pire - simplement si elles reproduisent un cycle de stockage de données non triées. L'utilisation d'une méthode de sauvegarde de meilleure qualité permet de s'assurer que les Dark Data ne sont reproduites qu'une seule fois, puis recyclées pour des sauvegardes ultérieures. Cela n'aura pas un impact énorme sur les risques de sécurité en soi, mais permettra d'éviter des coûts de stockage potentiellement importants.


Chiffrement des données:

Une autre façon de minimiser les risques liés au stockage de grandes quantités de Dark Data devrait être évidente, mais est parfois négligée - chiffrer vos données. Utilisez un cryptage fiable - et n'oubliez pas que cela ne s'applique pas uniquement aux données stockées sur les serveurs internes - les risques sont encore plus élevés pour des données stockées sur le Cloud ou hors site, assurez-vous que ces données sont correctement cryptées.


Conclusion

Les Dark Data peuvent facilement être oubliées. Par définition, elles se fondent dans le fond et ne sont généralement jamais correctement exploitées. Cependant, c'est là que le danger se pose - à la fois dans les vulnérabilités que cela présente et leur potentiel alors inexploité. Votre entreprise ne devrait pas laisser ces données se perdre. Le suivi de ces données par des audits réguliers permettra également à votre entreprise d'en tirer le meilleur parti pour son activité, notamment grâce à l'analyse du comportement passé des clients. L'utilisation correcte de ces données impliquera un investissement en personnel, temps et technologie. Cependant, face à l'opportunité d'augmenter vos profits, la décision de leur analyse devrait être un choix facile à faire, non?

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.