WatchGuard Technologies annonce les résultats de son rapport trimestriel sur la sécurité Internet, qui dresse le bilan des menaces de sécurité les plus récentes affectant les ordinateurs et les réseaux des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises distribuées. Parmi ses principales conclusions, le rapport du deuxième trimestre 2017 révèle que les cyber criminels portent un intérêt croissant aux vols d’identités, et qu’une proportion record (47%) de tous les malwares rencontrés sont nouveaux (inconnus jusqu’alors) ou ‘zero day’, et donc capables de contourner les solutions antivirus basées sur des signatures.

Les données Firebox Feed pour le deuxième trimestre montrent que les cyber criminels n’ont jamais accordé autant d’intérêt aux vols d’identités,” a déclaré Corey Nachreiner, chief technology officer chez WatchGuard Technologies. “Des attaques de ‘phishing’ basées sur JavaScript et autres tentatives de vol de mots de passe Linux aux attaques frontales contre des serveurs web, l’impression générale est que l’accès aux ‘logins’ est devenue la première des priorités pour les criminels. Sachant cela, les entreprises doivent renforcer leurs serveurs les plus exposés, considérer sérieusement la mise en place de systèmes d’authentification forte, former leurs utilisateurs à identifier les attaques de ‘phishing’et mettre en oeuvre des solutions avancées de prévention contre les menaces pour protéger leurs données sensibles.

Nouvelle règlementation du Swiss Made qui impose qu’au moins 60% du coût de revient d’une montre soit réalisé en pays helvète, lancement de smartwatches et nouvelles opportunités liées à l’essor du numérique… Dans ce contexte marqué par de fortes transformations, Deloitte publie la 6ème édition de son étude sur l'industrie horlogère suisse.

- Les exportations de montres suisses ont augmenté au deuxième trimestre 2017 pour atteindre une valeur de 5 milliards de francs suisses (4,4 milliards d’euros) contre 4,8 milliards de francs suisses (4,2 milliards d’euros) en 2016
- Top 5 des facteurs de risques du secteur horloger suisse : une baisse de la demande étrangère (57%), la force du franc suisse (48%), un déclin de la demande intérieure (39%), la nouvelle règlementation Swiss Made (25%) et les smartwatches (23%)
- 52% des cadres dirigeants de l’horlogerie suisse sont optimistes quant aux perspectives de l’industrie pour les 12 prochains mois, contre seulement 2% en 2016

« Avec des exportations plus faibles que prévu en raison de la baisse de la demande, notamment en Asie et aux États-Unis, les deux marchés d'exportation les plus importants pour les montres suisses, 2016 a été l’une des années les plus difficiles depuis la crise financière internationale. Aujourd'hui, nous constatons des signes prometteurs. En effet, le positionnement unique de cette industrie sur le segment du luxe, sa capacité d'innovation et l'excellente image de marque de ses principaux acteurs devraient lui permettre de s'adapter aux nouvelles conditions du marché. » affirme Bénédicte Sabadie, Associée en charge du secteur Luxe chez Deloitte France.

Alors que les objets connectés envahissent petit à petit notre quotidien, idealo, le comparateur de prix du groupe Axel Springer, a souhaité s’intéresser à une catégorie particulière de ces objets high tech. Après s’être penché sur la relation entre les Français et les objets connectés, idealo a choisi de se concentrer plus particulièrement sur les objets connectés électroménagers : depuis un an, comment a évolué la demande de ces objets ? Leur prix a-t-il stagné, augmenté ou diminué ? Par rapport aux objets non connectés, comment a évolué la part des objets connectés électroménagers ?

Avant de nous intéresser à l’étude, quelques précisions paraissent nécessaires :

- Le prix moyen est calculé en fonction de l’ensemble des produits électroménagers connectés proposés sur internet ;
- La demande d’un objet correspond aux nombres de demandes faites par les consommateurs pour la catégorie d’objets connectés électroménagers concernée ;
- La part de la demande représente la part que l’objet électroménager connecté en question occupe sur la demande totale d’objets électroménager de la même catégorie. Par exemple : la part de la demande de lave-linges connectés est aujourd’hui de 69 % sur la demande totale de lave-linges, les lave-linges non-connectés représentant donc 31 % de la demande.

La violente condamnation de Heetch, le 2 mars dernier devait laisser l’entreprise, ses 60 salariés et sa communauté de quelques 30 000 drivers occasionnels et 500 000 utilisateurs sur le carreau. Marque emblématique auprès des jeunes noctambules, des acteurs de la nuit, mais aussi de l’économie collaborative, Heetch, son équipe et ses fondateurs n’ont pourtant qu’un seul objectif : rendre la nuit plus accessible et proposer des solutions de mobilité plus conviviales, humaines et adaptées aux attentes des jeunes, notamment de banlieue.

Le développement du véhicule automatisé constitue un enjeu majeur pour la sécurité routière et, plus largement, pour le développement d’une mobilité durable.

 

Il est aussi un enjeu économique majeur. Notre filière automobile doit s’y préparer. Elle a des atouts mais ne doit pas se laisser distancer dans cette compétition mondiale, tant en termes de technologies que de nouveaux modèles économiques.

Août 2017 : une vidéo montrant un véhicule Ford circulant sans conducteur aux États-Unis avait intrigué toute la planète. Ford dévoile aujourd'hui les dessous de cette expérience qui vise à étudier les réactions des usagers de la route envers un véhicule autonome.

Aujourd'hui, un simple signe de la main ou un hochement de tête suffit, le plus souvent, pour qu'un conducteur indique à un piéton qu'il peut traverser la route en toute sécurité. Mais dans le cas d’un véhicule sans chauffeur, comment communiquer avec les piétons, les cyclistes ou même les autres automobilistes ?

TomTom (TOM2) présente aujourd’hui, en partenariat avec Zebra Technologies, sa nouvelle solution technologique – sa plateforme TomTom BRIDGE Hub – lors du salon international de l’automobile (IAA) à Francfort, en Allemagne. En s’appuyant sur le succès populaire de TomTom BRIDGE Terminal, TomTom BRIDGE Hub est une solution agnostique d’affichage permettant aux clients et aux partenaires de divers secteurs – tels que les transports, les ambulances, la logistique et les services publics – de se connecter à travers un smartphone ou une tablette (BYOD), des périphériques professionnels ou encore des écrans HDMI, pour créer des solutions de mobilité connectées améliorées.

La distribution automobile française pèse 82 milliards d’euros, près de 800 investisseurs la composent. Chiffre d’affaires, volume de ventes, ratios VN / VO, localisation, etc., le magazine L’argus établit le palmarès des 100 premiers distributeurs automobiles de France dans un dossier spécial de 23 pages.

Aujourd’hui, Huawei CBG entre dans une nouvelle ère en matière d’innovation sur le marché des smartphones. Lors de son discours tenu dans le cadre de l’IFA, le PDG Richard Yu a révélé la vision de Huawei sur l’avenir de l’intelligence artificielle, avec le lancement du tout nouveau processeur Kirin 970. Combinant la puissance du cloud et la rapidité de traitement de l’Intelligence Artificielle, Huawei révolutionne l’expérience des utilisateurs avec l’IA et transforme la façon dont nous interagissons avec nos appareils électroniques.