WEB, MOBILE, RÉFÉRENCEMENT

mardi, 18 octobre 2016 09:02

Typographie: comment choisir ses polices de caractères ?

Écrit par
Publié dans news

Entre votre ordinateur et Internet, vous avez accès à des dizaines de milliers de polices de cractères. Mais vous ne devriez pas utiliser plus de deux d'entre elles. Pourquoi?

Un projet internet, app mobile, référencement?

Autrefois, on utilisait principalement des appareils appelés "machine à écrire". La plupart des machines à écrire offrait une seule police, et le modèle le plus populaire l'IBM Selectric utilisait une police du nom de "Courier". D'une certaine manière, tout le monde réussissait à communiquer efficacement. Puis vint Mac et Windows, avec leurs interfaces graphiques, ainsi que les imprimantes laser et jet d'encre. Ensemble, ils ont fourni l'accès à des bibliothèques géantes de polices, et de nombreux utilisateurs ont commencé à développer leur créativité au travers de l'utilisation de polices variées.

Mais toutes les polices de caractère ne se traduisent par "communication efficace". L'utilisation de plusieurs polices différentes dans un seul document confond les yeux et le cerveau. Au lieu de fournir un ordre logique à suivre, cela crée un chaos visuel. En outre, la plupart des polices que les gens considèrent comme particulièrement créatives ou réelles ont tendance à être difficiles à lire.

Le simple fait est que les caractères les plus lisibles sont généralement ceux que de nombreuses personnes considèrent comme ennuyeux. Les polices de caractères tels que Times, Palatino, Century, Garamond et Goudy sont lisibles, car elles utilisent un design de caractère qui est familier à l'oeil. Toutes les polices ont ce qu'on appelle des empattements, qui sont ces minuscules petits pieds au bas des lettres, ou sur les bords des lettres telles que T.
Jetez un oeil à vos livres présents sur votre bureau, et vous remarquerez que les pages sont fixées avec une police simple qui utilise des empattements (serifs). Les éditeurs ne sont pas en manque de créativité, ils fournissent des polices offrant la plus grande lisibilité.

Donc, si vous éditez un magazine, un livre blanc, un flyer ou quoi que ce soit contenant plus que quelques mots, votre meilleur choix sera presque toujours une de ces polices familières avec empattements.

Quelle est la taille idéale d'une police de caractère? Assez grande pour être lisible. La plupart des textes compris dans les livres affichent une taille de 11 ou 12 points, parce que c'est une taille familière et confortable pour les yeux. Soyez prudent quand vous choisissez une police inférieure à 10 points, surtout si une grande partie de votre public est plus âgé que 45 ans. Si vous avez décidé d'utiliser une police qui n'a pas d'empattements, comme Calibri ou Arial (ce qu'on appelle une police sans serif), il est généralement souhaitable de sélectionner une taille un peu plus grande. Vous pourrez améliorer la lisibilité de la plupart des polices en augmentant la distance entre les caractères.

C'est aussi une bonne idée de garder votre choix et taille de police police cohérentes tout au long de votre document, mais il est acceptable d'utiliser une police différente (ou une autre couleur) pour les titres et sous-titres. Vous pouvez utiliser une police régulière pour le corps du texte, une police en italique pour les sous-titres, et une plus grande police sans-serif pour les titres. Les différences fourniront des repères visuels au lecteur.

Si vous voulez accentuer des mots ou des phrases spécifiques, envisager d'utiliser le "gras" et le "soulignement" à la place de l'italique. Ils ont tendance à obtenir plus d'attention, et sont généralement plus faciles pour les yeux du lecteur. D'autres indices visuels tels que des listes à puces guideront le lecteur à travers la page, lui permettant d'accéder aux informations pertinentes plus rapidement.

Soyez particulièrement prudent lorsque vous utilisez une couleur claire avec un fond sombre. Cela peut être intéressant, mais seulement si l'ensemble est lisible. Normalement, les polices sans empattement sont un meilleur choix dans ces situations. Quel que soit le type de police que vous choisissez, augmenter la taille par un point ou deux, et vos lecteurs apprécieront le résultat.

En outre, assurez-vous qu'il y a un net contraste entre la couleur de police et son arrière-plan. Si la couleur de la police est trop proche de la couleur de fond, ce sera beaucoup plus difficile pour les lecteurs - en particulier les lecteurs plus âgés - de les distinguer.

Enfin, résistez à la tentation de remplir chaque pixel carré d'une page. Laissez un espace blanc autour de vos textes, ce sera d'autant plus facile pour les lecteurs de distinguer les parties les plus importantes de votre message.

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.