vendredi, 09 septembre 2016 09:27

L'impact de la dernière mise à jour de Google sur les annonceurs et le SEO

Écrit par
Publié dans news
Tags:

Le verdict est tombé: les changements de Google dans ses résultats de recherche obtiennent des avis mitigés. La surprise de l'année est survenue en Février, lorsque Google a publié sa dernière mise à jour, peut-être la plus importante depuis les cinq dernières années.

Les changements ont été une aubaine pour certains annonceurs et un fléau pour les autres.

Qu'est ce qui a changé?

La mise à jour, qui est arrivée à l'improviste il y a six mois, a eu un impact énorme sur les résultats SEO et SEM - pour les comptes qui annoncent avec AdWords. La mise à jour a retiré les annonces textuelles de la barre de droite des pages de résultats pour les ordinateurs de bureau et les portables. Maintenant, les annonces sont affichées en ligne avec les résultats organiques sur chaque page, à la fois au-dessus et en dessous d'eux.

Le nombre d'annonces textuelles en dessus et en dessous des résultats organiques n'est pas fixé. Lors d'une recherche, c'est un maximum de quatre annonces au-dessus des listes organiques et un maximum de trois en dessous d'eux.

Plus récemment, le format des annonces elles-mêmes a également changé, permettant des liens de site, d'extensions call-out, et un nombre plus important de caractères tant pour les titres et les descriptions des annonces. Ceci n'est pas seulement valable pour les premières places. Toutes les annonces peuvent utiliser ces fonctionnalités.


Le meilleur

Les modifications de mise en page ont reçu un accueil positif des annonceurs, ceux de la première place, et ceux qui aiment voir une publicité plus simple, plus pertinente dans les pages de résultats.

- Plus de visibilité
- Une meilleure présentation
- De meilleurs résultats
- Plus de flexibilité

Le moins bon

- Une augmentation substantielle du CPC. Les mieux placés peuvent avoir de meilleurs résultats, mais ils paient cher pour cela. Ceux présents sur des marchés extrêmement compétitifs, tels que l'informatique, les assurances, les ventes de voitures, etc., ont maintenant à dépenser beaucoup plus d'argent pour atteindre la première place.
- L'ajout d'un quatrième espace publicitaire en haut de page a poussé le positionnement des résultats de recherche organique vers le bas. Bien que cela puisse ne pas sembler grand chose, l'impact est considérable. Un taux de clics plus faible pour la même quantité d'impressions se traduit par une réduction du trafic organique.

Alors que l'effet net pour les annonceurs Google est positif en termes de visibilité, les inconvénients sont considérables. Pour les E-commerçants, ils peuvent conserver l'espoir de bons résultats mais en déboursant plus, et il n'y a pas de moyen de contourner l'efficacité réduite des listes de recherches organiques. Egalement, les annonceurs qui profitaient de leurs annonces textuelles dans la barre de droite sont maintenant obligés de surenchérir dans un effort de conquérir un espace plus limité. Cela signifie donc que les marques doivent maintenant dépenser plus d'argent et ceci à la fois pour des campagnes payantes que pour des campagnes de référencement, pour obtenir les mêmes ou de quelques légers mieux.


CONCLUSION

L'impact des annonces textuelles étendues reste à voir, et elles recueilleront probablement un résultat mitigé de la part des annonceurs. Google envisage encore beaucoup plus de changements prochainement, comme l'utilisation des annonces de recherche locale sur Google Maps et Google.com, des annonces réactives pour différents types d'appareils, des offres spécifiques en fonction de l'appareil, et plus encore. Sans aucun doute, ces changements signifient de grands bouleversements pour les annonceurs, mais il reste encore à voir quel sera l'impact sur les résultats organiques. Malgré ces incertitudes, le fait que Google travaille dur pour rendre son moteur de recherche plus utile pour les annonceurs et les utilisateurs est encourageant et devrait être félicité?!

Version AMP de l'article

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.