WEB, MOBILE, RÉFÉRENCEMENT

vendredi, 29 mai 2015 15:48

15% des Français consomment encore 225 litres d’eau par douche, plus qu’un bain !

Publié dans Communiqués de presse

Doméo, spécialiste des services de dépannage et de réparation de l’habitat publie aujourd’hui les résultats d’une étude avec BVA sur les Français et la consommation d’eau, qui vise à mieux comprendre les relations des Français à l’eau dans la maison. Ces travaux révèlent des comportements éco-responsables aujourd’hui solidement ancrés dans les mœurs des Français. La volonté d’économiser l’eau a fortement progressé au cours des 10 dernières années : si en 2005 les Français n’étaient que 44.5% à déclarer veiller à maîtriser ou réduire leur consommation d’eau, ils sont désormais 86% (2013). Cette volonté se traduit dans les pratiques, même s’il reste encore des marges de progression.

Les Français et les économies d’eau : un consensus désormais largement partagé

L’enjeu de préservation de l’eau est jugé prioritaire par un Français sur deux (49%).
De façon moins marquée, 32% considèrent qu’il s’agit d’une denrée nécessaire à la gestion de la vie courante, 12% que c’est un bien à rendre accessible à tous, 6% une source de plaisir et 1% une boisson aux qualités éprouvées.

Pour faire face à cet enjeu de préservation de l’eau, les Français expriment unanimement la volonté de l’économiser :
-84% se déclarent attentifs à leur consommation d’eau
-86% déclarent maitriser/limiter leurs consommation d’eau, une proportion qui a doublé en 10 ans (source baromètre Ethicity)
-Une volonté d’économiser l’eau qui place les Français dans une perspective comparable à nos voisins européens : 85 % des Français incitent leurs proches à économiser l’eau et l’énergie (89% en Italie, 77% en Allemagne, 77% en Grande Bretagne)


Au-delà des intentions, les Français agissent ! Ils mettent en œuvre des éco-gestes au quotidien pour limiter la consommation d’eau…
-88% coupent l’eau du robinet pendant qu’ils se lavent les dents (82% en 2013)
-65% remplissent l’évier d’eau chaude lorsqu’ils font la vaisselle plutôt que de laisser couler
-58% arrêtent l’eau lorsqu’ils se lavent les mains. (40% en 2013)

…et s’équipent de matériels économes ou d’accessoires permettant de limiter les volumes consommés :
-60% ont privilégié lors de leur dernier achat de lave-linge ou lave-vaisselle des équipements à faible consommation d’eau
-Au global, 82% des Français possèdent ou envisagent d’acquérir des matériels économes :
Ils sont équipés ou envisagent de s’équiper de récupérateurs d’eau de pluie (69%), de réducteurs de pression (62%) ou de pommes de douches économes (52%)
Des équipements dont la pénétration tend à progresser par rapport à 2013 notamment les réducteurs de pression (+12%), les commandes de douches (+8%) ou les pommes de douche économes (+5%)

Néanmoins, au-delà du consensus, il reste une marge  de progrès non négligeable pour transformer les intentions des citoyens en pratiques durables

Les Français restent séduits par les attraits de l’eau « source de plaisir », et tous ne se sont pas encore engagés dans cette démarche de maitrise
-76% des Français déclarent adorer prendre des bains ou des douches. Si presque tous les Français ont une douche dans leur foyer, ils sont 23 % à ne pas avoir de baignoire.
-57 % prennent une douche tous les jours, 24 % 1 jour sur 2, et 11 % 1 jour sur 3.
-Les Français restent en moyenne 9 mn sous leur douche ; 37 % sont adeptes de douches plus rapides (5 mn maximum) et 15% restent plus longtemps (1/4 d’heure voire plus). Parmi ceux qui ont une baignoire, près d’un tiers ne l’utilisent jamais.
-66% des Français parviennent parfaitement à concilier l’arbitrage entre économies d’eau et plaisir, mais 19% se montrent encore peu préoccupés par les enjeux liés à l’économie de l’eau. D’ailleurs 48% disposent ou envisagent d’investir dans des équipements fortement consommateurs (piscine, hammam, spa, balnéo...). L’étude pointe le fait que ce sont principalement les plus jeunes (moins de 34 ans), urbains, des régions du Nord et de l’Est, à pouvoir d’achat limité qui sont les moins attentifs à leur consommation. En outre, 15% des Français maitrisent difficilement leur consommation.

Par ailleurs, les Français ne sont pas toujours conscients des enjeux économiques de l’eau et bien informés sur les moyens de maitrise ou de réduction de leur consommation
-Seuls 18% sont en mesure d’estimer la différence de coût entre l’eau du robinet et l’eau en bouteille, 48% la sous estiment et 34% ne peuvent pas se prononcer.
-32% des Français ne s’estiment pas suffisamment informés sur les moyens de réaliser des économies d’eau, une proportion qui tend à progresser par rapport à 2013 (19%).
-Si 82% possèdent ou envisagent l’acquisition d’un équipement économe, seuls 61% en possède effectivement à ce jour ce qui laisse une marge de progression importante.

Au final, 2 types de consommateurs se distinguent : d’un côté les autonomes qui ont conscience des enjeux actuels et à venir de l’eau et qui agissent et peuvent agir pour faire en sorte que leur consommation soit plus responsable. Et de l’autre, des populations plus insouciantes qui éprouvent des difficultés à s’approprier les moyens de réduire leur consommation. Ce sont par ailleurs des publics en mal de pouvoir d’achat, qui ont probablement besoin d’un accompagnement via une démarche d’information ciblée mettant en avant les gestes vertueux à réaliser et les types d’équipements à acquérir. La marge de progrès apparait particulièrement forte auprès de ces derniers.

De manière symptomatique, si chaque Français prenait conscience qu’un écoulement goutte à goutte peut faire dépenser plus de 4 000 litres d'eau par an (de 10 litres par jour pour un robinet, jusqu’à 500 litres par jour dans le cas d'un simple filet d'eau dans la cuvette des WC - Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/ecologie/eco-citoyen/eco_eau.php), les pratiques d’économie d’eau se généraliseraient sans doute plus rapidement, ce qui illustre toute l’importance d’une démarche d’information ciblée pour certaines populations.

Dernière modification le vendredi, 29 mai 2015 15:51

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.