vendredi, 20 mars 2015 17:07

Sondage : 82% des Français se prononcent contre l'interdiction du diesel

Publié dans Communiqués de presse

Alors que le parc automobile français est composé à 59% de véhicules diesel, il est fort à parier que cette résolution ne fera pas que des heureux. 82,6% des sondés ne sont pas favorables à l’interdiction du diesel et ne comprennent pas la politique du gouvernement. « Dans les années 70, l’Etat à inciter à rouler au diesel, à eux désormais de gérer le problème. Tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter une nouvelle voiture » commente un sondé.



Retrouvez l’intégralité de l’article ICI.

En tête des préoccupations : l’impact que de telles mesures pourrait avoir sur le budget auto des Français.

Beaucoup s’inquiètent de ne pas pouvoir assumer l’achat d’une nouvelle voiture si le diesel venait à être interdit. Il est vrai que le diesel est économique à la pompe comme à l’entretien mais ce carburant se révèle également être un gros émetteur de particules fines polluantes. Aussi, 6,7% pensent qu’il est nécessaire d’interdire le diesel partout et 10,7% de limiter son interdiction aux centres villes.

 



D’autres initiatives sont attendues
Parmi les sondés, certains regrettent que d’autres pistes ne soient pas plus explorées pour faire diminuer la pollution de l’air. Leurs propositions ne manquent pas : diminuer le nombre de camions sur les routes, faire baisser le prix de l’essence, développer les transports en commun non polluants,… Le manque d’information semble pour finir être le principal frein à l’abandon du diesel : « Il ne faudrait pas avantager une motorisation par rapport aux autres, mais mieux conseiller les automobilistes pour qu’ils achètent des véhicules équipées de motorisations adaptées à leurs besoins ». Le changement de mentalité n’est décidément pas encore engagé.

Le programme 2015 du ministère de l’Écologie annonce la mise en place d’un super-bonus de 10 000€ pour l’achat d’une voiture électrique et l’abandon d’un véhicule diesel.

Par ailleurs, l’année 2015 marque un tournant dans le règne du diesel, roi du parc automobile français. Pour la première fois depuis 2001, la part des ventes de véhicules équipés d’un moteur diesel chute en dessous des 60%. Retrouvez l’intégralité de cet article ICI.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.