WEB, MOBILE, RÉFÉRENCEMENT

jeudi, 22 mai 2014 11:53

Le e-commerce franchit le cap des 50 milliards d'euros mais le panier moyen poursuit sa baisse Spécial

Écrit par
Publié dans news

 

 

Si la croissance du e-commerce est toujours à deux chiffres dans une année marquée par la crise, on assiste quand même à une érosion du panier moyen. Parallèlement deux phénomènes émergent : les cyberacheteurs achètent de plus en plus sur des places de marché et avec leur smartphone ou leur tablette.

Le e-commerce franchit le cap des 50 milliards d'euros...
Avec 51,1 Mds d'€, le e-commerce a connu en 2013 une croissance de 13,5% de son chiffre d'affaires.

600 millions de transactions ont été enregistrées, environ 18 transactions par acheteur et par an, ce qui constitue une progression de 17,5% par rapport à l'année 2012.

Sur la période de Noël, toujours très active, les ventes ont représenté 10 Mds d'€ (soit plus 12,5% par rapport à 2012).

... mais le panier moyen poursuit sa baisse
On compte aujourd'hui 140 000 sites e-commerce actifs, soit un peu plus de 17% de plus qu'en 2012.

-66% de ces sites réalisent un chiffre d'affaires inférieur à 30 K€/an
-30% réalisent un chiffre d'affaires situé entre 30 K€ et 1 M€
-4% réalisent plus de 1 M€

En revanche, le panier moyen continue sa baisse amorcée en 2010. En 2013, la baisse enregistrée est de 3,4% pour atteindre 84,5 € au 4e trimestre.

L'explosion du m-commerce
Avec 106% de croissance, le m-commerce confirme son installation dans les usages des cyberacheteurs. En 2013, les sites du panel iCM (Indice du Commerce Mobile) ont réalisé 11% de leur chiffre d'affaires sur mobiles et tablettes (contre 5,5% en 2012). Le m-commerce représente ainsi, en 2013, le principal levier de croissance. 75% des marchands l'ont adopté et 82% d'entre eux ont enregistré des ventes sur mobile.

Les places de marché ont le vent en poupe
En 2013, le volume d'affaires réalisé sur les places de marché ou market places (sites qui réunissent différents vendeurs, professionnels ou particuliers, petits commerces ou gros marchands pour proposer l'offre la plus large possible et créer du trafic) a progressé de 50% par rapport à 2012.
Aujourd'hui, 32% des e-commerçants vendent sur des places de marché.

Le e-commerce augmente la fréquentation en magasin
Ce que l'on appelle le "web to store" se confirme en 2013 : 75% des commerçants qui possèdent à la fois une boutique physique et un site marchand observent une augmentation du trafic en magasin, générant un chiffre d'affaires en progression sur les ventes hors ligne

Selon l'étude Oxatis-KPMG portant sur les e-commerçants de TPE et PME, cette augmentation représente de 5 à 50% de chiffre d'affaires supplémentaire pour 51% d'entre eux et plus de 50% pour 20% d'entre eux.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.