WEB, MOBILE, RÉFÉRENCEMENT

vendredi, 17 octobre 2014 10:03

Comment bien superposer ses vêtements techniques?

Publié dans Communiqués de presse

Qu’annonce la météo ? Quelle température fait-il ? Quelles sont les prévisions pour les deux prochaines heures à venir?

S’habiller convenablement et techniquement avant de sortir en montagne est la clé de réussite pour pouvoir bien skier ou rider. Et parce que cela nécessite un peu d’entraînement pour devenir un pro de l’habillement, il n’y a donc pas de honte à demander quelques conseils auparavant.

Voici un guide sur la meilleure manière d'associer ses vêtements techniques afin de n’avoir ni trop chaud ni trop froid tout en restant libre de ses mouvements.

Nous recommandons à nos consommateurs de s'équiper en superposant 2,3 ou 4 couches pour affronter n’importe quelles conditions de météo hivernales.

#1 - La couche de base ou First Layer


Le but de cette première couche la plus proche de la peau est de vous garder au sec. Elle déplace l'humidité de la peau vers la couche intermédiaire.

Deux types de produits sont recommandés pour ces sous-vêtements : un produit naturel en laine de Merino ou un produit synthétique en polyester, par exemple. Ces fibres ont l'avantage d'évacuer l'humidité rapidement et de laisser votre corps au sec.

Les fibres polyester sèchent plus rapidement et l'humidité s'évacue plus vite  qu'avec la laine Mérino. Cependant certains préféreront le côté confortable et naturel de la laine. Pour une activité dynamique nous recommandons des sous-vêtements en polyester, pour une recherche de chaleur, un produit en laine mérinos.

Oubliez les t-shirts en coton, le coton n'évacue par l'humidité. La sensation de froid arrive plus vite sur un corps humide.

Nous recommandons la technologie proposée sur la collection Narvik + une chemise comme couche de base pour aller skier.


 

#2 - Couche intermédiaire ou Second Layer


Entre le tee shirt technique et la veste.

Son but est de vous garder au chaud. Vous pouvez l’ajuster en fonction de la température, du temps et du niveau d'activité.

Les polaires sont recommandées comme couches intermédiaires. Vous devez sélectionner l’épaisseur du produit en fonction des températures extérieures.  Il est important de ne pas porter une veste trop chaude, car vous prenez le risque de transpirer très rapidement au cours de votre activité. La couche intermédiaire doit être faite de fibres tricotées pour évacuer l'humidité autant que possible. L'air reste chaud au contact du corps. Les vêtements avec un meilleur rapport chaleur-poids permettront une meilleure évacuation de l’humidité.




#3 - Couche Externe


Le but de cette couche est de vous protéger contre les intempéries, et de ventiler l'humidité et la chaleur de votre corps.

Souvent les pratiquants ne possèdent pas ce genre de produits. Les vestes les mieux adaptées sont des produits dotés d'une membrane.

Ces vestes doivent être imperméables et perspirantes, nous proposerons donc des produits de types gore- tex ou des produits Dri, menbrane propre à Norrøna. Une  menbrane laisse passer l'humidité sous forme de gaz, mais pas sous forme liquide. Ces produits vous protègent de la pluie, de la neige, ou encore bien encore du vent, en soit de toutes les agressions climatiques.

Ces vestes sont pensées comme une coque de protection contre les intempéries, elles ne vous apportent pas de la chaleur en tant que telle, mais elle vous garde au sec, donc au chaud.

Les zips de ventilations sont également important sur ce genre de veste, ils permettent une meilleure régulation de la chaleur.

Les caractéristiques techniques pour cette dernière couche sont essentielles pour une utilisation optimale. Elle doit être bien taillée, être dotée d’une capuche de protection contre les intempéries et proposer des options de ventilation. Pour une pratique de ski freeride sur des terrains accidentés, nous recommandons la Pro Jacket Lofoten Gore-Tex et le Pant Pro.


 

#4 - Couche d'isolation


Cette couche (intérieure ou extérieure) vous protège contre les pics de froid au cours de vos activités, comme quand il fait très froid au sommet d'une montagne, pendant des pauses ou lorsque vous êtes assis sur un télésiège.

Cette couche peut être, une veste de type duvet (Down ou doudoune), une veste Primaloft (duvet synthétique) ou une veste Polartec Alpha (polaire légère à fort pouvoir isolant). Tous ces isolants sont très compressibles et offrent une bonne isolation par rapport à leurs poids.

Avantages:
- Le duvet ou “doudoune”: le produit le plus compressible et la plus chaude.
- La veste PrimaLoft permet une bonne isolation, efficace même humide, contrairement à un duvet naturel. Excellent ration chaleur / poids.
- La veste Polartec Alpha continue de donner une sensation de chaleur même humide. Ce produit sera le plus perspirant des trois.


 

Accessoires: Mains, pieds et tête sont des zones importantes pour se sentir à l’aise, mais qui sont malheureusement des extrémités très exposées au froid.

Tête: un bonnet 100% laine de Merino (sans acrylic) est recommandé. Il vous protégera des intempéries même si vous êtes mouillé, et ne pas oublier de toujours emporter avec soit un autre bonnet.  Bien entendu, plus il fait froid plus l’épaisseur du bonnet est importante.

Mains : Le choix des gants et des moufles dépendra de la température, mais d’autres critères de sélections existent :

- Flexibilité : Fermer sa main doit-être facile et en plus cela vous permettra de vous sentir au chaud.

- Respirabilité

- Envisager une paire de gants/mitaines avec membrane si vous en voulez une version étanche.

Pieds : Pour cette partie, nous vous donnerons que des conseils sur le choix des chaussettes.  Ce sont les mêmes que pour le reste du corps. Pour la première couche, enfilez directement sur votre peau, des chaussettes mince et moelleuse en polyester. Cette chaussette supprimera l’humidité de votre pied et vous protègera contre les ampoules.  Puis par dessus, enfiler une paire en laine de Merino, ça aidera à ajuster la température de votre corps.

La superposition, c’est une histoire de polyvalence et d’efficacité, et vous serez paré contre le changement constant de la météo en montagne ainsi que pour les différents niveaux d’activité.

On espère que tous ces conseils vous permettront de consacrer plus de temps aux activités extérieures plutôt qu’à chercher la meilleure façon de s'habiller!


A propos de Norrøna
Créée en 1929 par le norvégien Jørgen Jørgensen, fervent amateur d’activités de plein air, Norrøna* est une entreprise familiale basée à Oslo. Inspirée par les paysages et la nature norvégienne, Norrøna propose des vêtements et équipements techniques de grande qualité et adaptés à la pratique des activités en montagne : ski et snowboard freeride, escalade, trek, VTT, randonnée... Les lignes de vêtements techniques, de sacs et d’accessoires sont conçues et testées par nos équipes qui accordent une attention particulière au développement des matières et à l’innovation. Le design de Norrøna s’appuie sur la philosophie du Minimalisme Global, à savoir la fonctionnalité absolue combinée à un style minimaliste.

L’histoire de  Norrøna est riche de créations pionnières, telles que l’invention de  première tente tunnel pour la montagne (1972), la mise au point d’un système de réglages ergonomiques des sacs à dos (1979) et  l’utilisation de la membrane Gore-Tex® en Europe (1977).

Dernière modification le vendredi, 17 octobre 2014 10:08

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.