Ford dévoile un véhicule révolutionnaire au salon automobile de Genève 2011. Le B-MAX s’affirme comme la vitrine technologique de la marque sur le segment des minispaces : une prouesse technique jamais concrétisée dans le secteur automobile.

Le B-MAX arbore une silhouette totalement inédite : le traditionnel montant central disparait tandis que les deux portes arrière sont coulissantes. Ce dessin unique – d’ores et déjà conçu pour la production de série – offre un accès inégalé à l’habitacle et une modularité hors du commun.

« Avec les S-MAX et Galaxy, et plus récemment avec les nouveaux C-MAX et Grand C-MAX, Ford a montré qu’il était possible de proposer des modèles à la fois innovants et élégants sur le marché des monospaces compacts », affirme Stephen Odell, Président et CEO de Ford Europe.

« Avec le B-MAX, Ford est prêt à répéter la même prouesse sur le marché des minispaces. Avec son système de porte inédit et son design dynamique, B-MAX offre aux clients un petit véhicule élégant, innovant et polyvalent», poursuit il.

Un concept révolutionnaire d’ouverture avec montant central intégré

L’innovation clé du B-MAX réside dans l’adoption d’un concept exclusif : le montant central est intégré, ce qui offre un accès et une modularité unique sur le marché des petites voitures.

Le style inédit de la voiture se distingue en effet par l’intégration dans les portes du traditionnel montant B situés entre les portes avant et arrière et reliant le toit au plancher. L’accès à l’habitacle du véhicule, dont les flancs sont ainsi dénués de montants centraux, s’effectue par une porte avant classique ou par une porte arrière coulissante, chacune pouvant être ouverte de manière indépendante.

Cette ouverture bipolaire facilite considérablement la montée et la descente des passagers arrière, l’accès aux sièges de sécurité enfant ainsi que le chargement du véhicule.

Lorsque les portes avant et arrière sont simultanément ouvertes, l’accès à l’intérieur du véhicule s’effectue avec une facilité exceptionnelle grâce à une ouverture ininterrompue de plus de 1,5 mètre de large – le double de la largeur des portes des modèles concurrents.

Lorsque la banquette arrière fractionnable 60/40 et le siège passager avant sont rabattus pour créer un plancher de chargement parfaitement plat, l’accès à l’habitacle par les côtés du véhicule s’avère particulièrement pratique pour y placer des objets volumineux tels qu’un meuble en kit ou un vélo.

Une fois le siège passager avant rabattu, l’habitacle du B-MAX peut accueillir un chargement mesurant jusqu’à 2,35 mètres.

Le conducteur bénéficie d’une position de conduite surélevée, tandis que les passagers arrière disposent d’une longueur aux jambes et d’une hauteur sous pavillon considérables.

Cette innovation – d’ores et déjà conçue pour la production de série – offre un accès inégalé à l’habitacle et une modularité sans limite.

Une nouvelle vision des véhicules compacts

Développée sur la même plate-forme mondiale du segment B – qu’il partage avec la Fiesta – le B-MAX intègre certaines des innovations mises au point par Ford pour le marché européen des petites voitures.

D’une longueur légèrement supérieure à 4 mètres, le B-MAX dépasse la Fiesta 5 portes de seulement 11 cm.

Elle est plus courte que le nouveau C-MAX de 32 cm.

Grâce à ses dimensions extrêmement compactes, le B-MAX bénéficie d’un positionnement idéal pour répondre à la demande croissante en faveur de véhicules de petite taille, mieux adaptés à la circulation urbaine dense, mais sans compromis en termes de confort et d’habitabilité.

« Avec le B-MAX, nous avons choisi de créer un véhicule s’inscrivant dans l’esprit d’un S-MAX de taille réduite, explique Martin Smith, directeur exécutif du style de Ford Europe. Nous souhaitions montrer qu’un véhicule compact peut offrir un intérieur très spacieux et pratique, tout en arborant le style dynamique qui fait le succès du S-MAX. »

Une conception garantissant une sécurité exceptionnelle

Afin de garantir les performances de sécurité requises en cas d’impact latéral, la structure des portes avant et arrière a été renforcée, si bien que les cadres de porte interagissent pour absorber l’énergie, tels un « montant B virtuel » intégré aux portes. Grâce à des verrous de sécurité spéciaux et à des mécanismes de serrure renforcés, les portes avant et arrière demeurent parfaitement solidaires des structures de toit et de plancher en cas d’impact, et assurent la protection des occupants.

« Contrairement aux nombreux concept-cars dotés d’une caisse sans montant déjà présentés par le passé, celui-ci sera réellement commercialisé ! se réjouit Martin Smith. La nouvelle architecture du Ford B-MAX offre un agrément sans égal, tout en garantissant une sécurité exemplaire. »

Compact, sportif et élégant

Le design extérieur du B-MAX, s’inspirant du « kinetic design », expression du style Ford privilégiant les lignes audacieuses et dynamiques, donne naissance à un modèle compact, sportif et élégant.

« Lors du développement du B-MAX, nos stylistes se sont inspirés de la précédente étude de style iosis MAX, qui proposait une approche séduisante pour un futur petit monospace Ford » explique Martin Smith. « Même si le B-MAX reprend certaines lignes du “kinetic design” de modèles Ford récents, son nouveau système de porte et ses dimensions compactes lui confèrent une identité exclusive »

La face avant du B-MAX intègre une évolution de la calandre trapézoïdale emblématique de Ford, comprenant cinq éléments horizontaux et soulignée d’une finition chromée.

La calandre inférieure plus fine en finition noire brillante équilibre visuellement la face avant et souligne l’allure dynamique du véhicule tandis que les bas de caisse se parent ainsi d’un mouvement de « zigzag » au niveau des portes arrière.

Avec ses surfaces vitrées à la forme originale, sa lunette arrière enveloppante et ses feux arrière très fins qui mordent sur le hayon, l’arrière du B-MAX n’est pas sans rappeler celui du S-MAX. Ses lignes horizontales marquées contribuent à souligner son caractère affirmé.

Le B-MAX arbore une teinte métallique brune chaleureuse et contemporaine, rehaussée de superbes jantes alliage de 18 pouces à 5 rayons en forme de « Y » inspirés du dessin de celles du S-MAX.

Intérieur spacieux de qualité

L’intérieur du B-MAX conjugue une habitabilité et une modularité rares pour un véhicule aussi compact. Soigneusement habillé de matériaux contemporains, il confirme que les petites voitures pratiques peuvent également s’avérer agréables et bien équipées.

Il se distingue ainsi par divers éléments exclusifs, telles qu’un tableau de bord supérieur très fin en forme d’aile qui rejoint les panneaux de porte, et une imposante console centrale s’étirant entre les sièges avant depuis le tableau de bord.

L’habitacle du B-MAX procure les sensations de dynamisme et de sportivité caractéristiques des modèles compacts Ford, mais se dote également de garnissages haut de gamme, empruntés à son grand frère, le C-MAX.

Les commandes du poste de conduite ont été conçues d’après le système d’interface et d’informations du véhicule. Elles sont complétées par un grand écran tactile de 6 pouces implanté au centre de la partie supérieure du tableau de bord, au-dessus du panneau de commande inspiré du clavier d’un téléphone portable.

Afin de répondre aux exigences des clients en quête d’un véhicule plus compact, l’intérieur du B-MAX est conçu avec des matériaux de haute qualité arborant un coloris brun, alliant élégance et modernité.

Les portes et la partie supérieure du tableau de bord sont revêtues d’un luxueux cuir noir avec une surpiqûre bronze. Les sièges avant sont composés de coussins latéraux en cuir et d’un élément central habillé d’un tissu moderne noir et marron.

D’autres détails accentuent son caractère élégant et sportif, parmi lesquels :

- des entourages en finition marron profond métallisé au niveau de la console centrale ;
- un garnissage de plancher noir, réalisé à partir de cuir gaufré et orné d’inserts bronze ;
- un toit vitré panoramique.

Une limitation des émissions de CO2

Le B-MAX pourra être équipé du moteur essence 1,0 litre trois cylindres EcoBoost, doté du système Auto-Start-Stop.

Ce moteur, présenté pour la première fois sur le concept Ford Start au salon automobile de Pékin 2010, viendra enrichir prochainement la gamme des motorisations Ford EcoBoost.

A l’instar des blocs Ford EcoBoost quatre cylindres de 1,6 et 2,0 litres récemment lancés sur des modèles Ford européens, le moteur 1,0 litre associe les technologies d’injection directe, de suralimentation et de double distribution indépendante à calage variable pour offrir des niveaux de consommation et d’émissions de CO2 nettement réduits.

Conçu pour remplacer les blocs essence quatre cylindres classiques de plus forte cylindrée, le moteur Ford EcoBoost trois cylindres fait actuellement l’objet d’ultimes développements avant son entrée en production.

A bord du B-MAX, le moteur Ford EcoBoost 1,0 litre est couplé à une transmission automatique à double embrayage sec et six rapports Ford PowerShift, qui associe la réactivité d’une boîte manuelle à la souplesse et l’agrément d’une boîte automatique classique.

« Le B-MAX témoigne de la volonté de Ford de proposer à ses clients des véhicules aussi séduisants qu’innovants, affirme Stephen Odell. Nous sommes convaincus que les innovations et les technologies qu’il intègre auront un impact majeur sur le marché des petites voitures. »